Kléber mesquida, le président du département de l’hérault, a prononcé ses vœux sans concession

Le président du Département de l’Hérault, Kléber Mesquida, a prononcé ses vœux à l’occasion de la réunion du conseil départemental le 18 janvier 2023. Une allocution marquée par une volonté inébranlable de redynamiser le territoire et de défendre les intérêts des Héraultais face aux difficultés politiques et économiques.

Ce discours d’ouverture est intervenu alors que le département de l’Hérault a été frappé ces dernières années par des incendies, une condamnation pour un pompier pyromane et des résultats mitigés aux élections législatives. Il est donc important que le président Mesquida prenne la parole afin de rassurer la population héraultaise et de mettre en avant les actions menées par le Département.

Quels sont les vœux du président Mesquida ?

Kléber Mesquida a exprimé ses vœux en faveur d’une société plus juste et plus solidaire. Il s’est engagé à promouvoir des actions en faveur des plus vulnérables et à encourager les initiatives qui favorisent l’emploi et la formation. Le président du Département a également mis en avant l’importance de développer un projet politique pour l’Hérault afin de construire une nouvelle alliance qui permettrait à la population héraultaise de retrouver confiance en son avenir.

Quelle est la position du président sur les questions économiques ?

Le président Mesquida a fait part de sa volonté d’investir dans les secteurs clés tels que l’industrie, le numérique, les jeux et les réseaux fixes. Afin que l’Hérault puisse bénéficier pleinement des avancées technologiques, il a souligné que le département devait être dotée d’infrastructures performantes et accessibles à tous. Il a également insisté sur la nécessité de mettre en place des mesures pour protéger l’environnement et promouvoir une consommation responsable d’eau et d’autres ressources naturelles.

Quelle est la position du président sur les questions sociales ?

Le président Mesquida s’est engagé à défendre les droits fondamentaux des Héraultais et à promouvoir une politique sociale ambitieuse. Il a souligné que le Département devait être un partenaire actif pour accompagner les initiatives locales qui visent à améliorer la qualité de vie des habitants. Il s’est également engagée à mettre en place des mesures pour soutenir les associations locales qui œuvrent pour le bien-être des citoyens hératais.

Quelles sont les autres priorités du président ?

Le président Mesquida a mis en avant plusieurs autres axes prioritaires pour son mandat : aménagement du territoire, métrologie (pour assurer un meilleur suivi métrologique), numismatique (pour soutenir la monnaie locale) et publications (pour encourager le travail des chercheurs locaux). Il a également annoncé son intention de développer des partenariats entre Montpellier, Lodève, Bèziers, Agde, Saint-Geniès-de-Comolas et Grau-du-Roi afin de favoriser un développement harmonieux du territoire hératais.

Quelle est la réaction d’Alexis Roux ?

Alexis Roux, Ministre chargée de l’aménagement durable du territoire au sein du gouvernement occitanien, a salué l’allocution prononcée par Klëber Mesquida. Selon elle, ce discours montre que le Dèpartment est engagè dans une dynamique constructive et qu’il est prêt à relever les défis liès au changement climatique et aux transformations socio-culturelles qui touchent notre monde actuellement. Elle a conclu en affirmant qu’un travail commun entre tous les acteurs locaux sera nècessaire afin que l’Hèrault puisse retrouver sa prospèritè passée.

Quelles conclusions tirer sur cet événement ?

Cette réunion du Conseil Dèpartmental aura permis aux Hératais d’avoir un premier contact direct avec Klëber Mesquida dont le discours aura montré que ce dernier souhaite redonner espoir aux habitants du territoire en mettant en avant un projet politique ambitieux qui se veut ècologique et social. Les voeux qu’il aura prononcÈs montrent qu’il ne veut pas se contenter de gËrer le quotidien mais bel et bien redynamiser le Dèpartment pour reprendre sa place parmi les rËgions françaises les plus dynamiques. Ainsi il apparaît clairement que Klëber Mesquida souhaite faire preuve d’audace face aux difficultÈs rencontrÈes par l’HÈrault ces derniËres annÈes afin que ce territoire puisse retrouver un nouveau souffle Èconomique et social capable de satisfaire tous les citoyens hératais.

Kléber Mesquida, président du Département de l’Hérault, a émis des vœux sans concession pour cette année. Pourtant un pompier incendiaire était à l’origine de plusieurs départs de feu dans le département qui ont failli mettre en péril non seulement des habitations mais aussi la sécurité et l’intégrité des citoyens.